L’histoire d’Internet remonte au développement des premiers réseaux de télécommunication. L’idée d’un réseau informatique, permettant aux utilisateurs de différents ordinateurs de communiquer, se développa par de nombreuses étapes successives. La somme de tous ces développements conduisit au « réseau des réseaux » (network of networks) que nous connaissons aujourd’hui en tant qu'Internet. Il est le fruit à la fois de développements technologiques, du regroupement d’infrastructures existantes et de systèmes de télécommunications. Deux phases d'accélérations se produisirent : tout d’abord à la fin des années 1960 avec l’application pratique des concepts évoqués à la fin des années 1950 par des scientifiques américains puis français, puis ensuite dans les années 1990, lorsque la popularisation des fondements de l’Internet moderne passa par l’apparition du World Wide Web (WWW). L’infrastructure d’Internet se répandit autour du monde pour créer l’actuel large réseau mondial d’ordinateurs. Il se répandit au travers des pays occidentaux puis frappa à la porte des pays en voie de développement, créant ainsi un accès mondial à l’information et aux communications sans précédent ainsi qu’une fracture numérique. Internet contribua à modifier fondamentalement l’économie mondiale, y compris avec les retombées de la bulle Internet. Voici les dates-clés de son évolution :

Le 3 janvier 1967, c’est la création de l'Iria (Institut de recherche en informatique et en automatique) par le mathématicien Jacques-Louis Lions, dans le cadre du « Plan Calcul ». Celui-ci a pour l’objectif de doter la France d’une technologie avancée dans les domaines des sciences et technologies de l’information et de la communication.

En 1971, l’Américain Ray Tomlinson met au point la première adresse électronique en utilisant le signe « @ ». La même année, Louis Pouzin, alors directeur du projet Cyclades au sein de l'Iria, réalise le premier réseau mondial à commutation de paquets grâce au protocole datagramme. Il ne sera reconnu officiellement comme le père fondateur de l’Internet qu’en 1999 par la France.

En 1978, a eu lieu l’inauguration du réseau français de transmission « par paquets » Transpac de France Télécom. De dimension nationale et de grande capacité, Transpac assure les connections à Internet.

En 1983, c’est la véritable naissance d'Internet (Interconnexion Networks) : l'interconnexion des réseaux Arpanet (Advanced Research Projects Agency Network) et CSNET (Computer and Science Network) est la première liaison réalisée grâce à la suite TCP/IP (Transmission Control Protocol over Internet Protocol). Internet est alors le réseau de l’enseignement et de la recherche.

En 1994, a lieu la première conférence sur le World Wide Web (WWW), au cours de laquelle est présenté le premier moteur de recherche sur le modèle actuel, Aliweb (Archie Like Indexing for the Web) par Martijn Koster.

En 1995, a eu lieu le lancement par Jeff Bezos d'Amazon qui est la plus grande librairie virtuelle. De plus, cette année est aussi ponctuée de la création du service en ligne Microsoft Network (MSN) et du logiciel de navigation Internet Explorer (IE) par Microsoft. C’est aussi la diffusion sur la « Toile » du format audio MP3, un logiciel de compression qui permet de diminuer par 12 la taille des fichiers musicaux.

Le 2 mars 1995, l’annuaire de sites Web Yahoo! est créé par David Filo et Jerry Yang.

En mai 1996, c’est le lancement par l'opérateur français France Télécom de son service d'accès à Internet, Wanadoo.

En 1997, la France dénombre 1 120 000 internautes. La même année, le langage de programmation pour Internet Java est lancé par la société Sun en association avec IBM et Oracle. Les appliquettes écrites dans ce language (Java applet) offrent aux sites Web de nouvelles possibilités en termes d’interactivité et d’animations. De plus, c’est l’ouverture par l'Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) de l'enregistrement des noms de domaine en « .fr » aux personnes morales (entreprises, associations, professionnels ou organismes publics).

En novembre 1997, Wanadoo (France Télécom) reprend la gestion des abonnés de Microsoft Network France (MSN). Il devient le deuxième fournisseur d'accès à Internet (FAI) en France.

En décembre 1997, il y a le rachat par Microsoft du service d’adresses électroniques Hotmail.

En 1998, France Télécom prend de contrôle de la société Oléane, opérateur français pour Internet. De plus, le Japonais SoftBank acquiert 29 % du capital de Yahoo!. Cette même année, c’est le début de l’accès gratuit à Internet, initié par le distributeur Dixons.

En mars 1998, le site de musique en ligne MP3.com est ouvert.

Le 7 septembre 1998, a lieu la création de la société Google Inc et le lancement du moteur de recherche BackRub, rebaptisé ensuite Google, par Sergey Brin et Larry Page.

En 1999, il y a l’apparition des premiers baladeurs MP3 et le lancement par l'opérateur France Télécom d'une offre d’accès Internet haut débit, sans limitation de durée et utilisant la technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line), baptisée Netissimo.

En juillet 1999, Microsoft lance son service de messagerie instantanée baptisée MSN Messenger.

En 2000, c’est l’éclatement de la bulle Internet. La même année, Google lance sa barre d'aide à la navigation appelée Google Toolbar.

En 2001, l'encyclopédie en ligne ouverte et gratuite Wikipédia est diffusée et fondée par Jimmy Wales. Elle est alimentée par les internautes eux-mêmes et financée par les dons (sans publicité). De plus, Vivendi Universal rachète MP3.com, société de distribution de musique par Internet.

En juillet 2001, c’est le lancement par Google de Google Image Search qui permet à l'internaute d'effectuer des recherches sur des photographies et autres images.

En octobre 2002, Google lance son nouveau service Google News qui permet une veille sur l'actualité grâce à une sélection automatisée des informations à partir de 4 500 sources d’information anglophones (lancé le 29 juillet 2003 en langue française).

En novembre 2002, l'ART (Autorité de régulation des télécommunications) autorise en France l'utilisation des bornes de réseaux radioélectriques et les réseaux Wi-Fi (Wireless- Fidelity) pour la connexion à Internet à haut débit pour le grand public.

En 2003, la branche Internet AOL du groupe Time Warner rachète le moteur de recherche vidéo SinginFish. Elle se positionne ainsi sur le marché de la vidéo à la demande (VOD). La même année, Janus Friis et Niklas Zennström lancent Skype, un logiciel gratuit qui permet de téléphoner sans frais d'ordinateur à ordinateur partout dans le monde. Il y a aussi l’apparition du Wi-Fi à Paris au travers de la création de la société Ozone par Rafi Haladjian.

En janvier 2003, le seuil des 20 millions d'internautes est franchi en France (près de 40 % des Français qui se sont connectés à Internet, sont âgés de plus de 11 ans). Le même mois, Apple lance son propre navigateur Internet baptisé Safari. Simultanément, d'anciens salariés de Netscape créent la fondation Mozilla et lancent le navigateur Firefox.

Le 28 avril 2003, Apple lance son propre site de musique en ligne iTunes Music Store.

En 2004, Mark Zuckerberg, étudiant à Harvard, crée Facebook, un site de socialisation initialement réservé aux étudiants cette université. La même année, le podcasting (fusion et compilation de contenus audio pour baladeur numérique) est en plein essor grâce à Adam Curry.

En avril 2004, le moteur de recherche Google lance son service de messagerie Gmail.

En juin 2004, la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) porte plainte contre des internautes ayant échangé des fichiers illégalement. De plus, le 21 juin, la loi n°2004-575 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) est adoptée. Elle détermine notamment le niveau de responsabilité des hébergeurs de sites Web et réglemente le commerce électronique.

En août 2004, le moteur de recherche Google entre en Bourse. Depuis l´éclatement de la bulle Internet en 2000, il s'agit de la plus importante opération financière concernant les dotcom.

En 2005, le montant des recettes publicitaires brutes sur le Web en France explose et atteint 1,13 milliard d'euros contre 652,4 millions en 2004 soit une hausse de 74 %. Il s’agit de la plus forte croissance de tous les médias confondus.

En février 2005, le site d'échanges de vidéos YouTube est lancé par Chad Hurley et Steven Chen, deux anciens salariés du site de paiement en ligne PayPal.

En mars 2005, l'Agence France-Presse (AFP) dépose une plainte en justice contre la société Google pour reproduction sans autorisation de photographies, de titres et introductions d’articles sur son site d’information Google News. Le même mois, le site Internet DailyMotion, service similaire à YouTube, est créé en France.

En juin 2005, c’est le lancement de Google Video Search, qui permet la recherche de vidéos dans des programmes télévisés. Google lance également Google Earth permettant de visionner des photographies satellites et de zoomer du continent à la rue, partout dans le monde.

En août 2005, le moteur de recherche Google lance Google Talk, service de messagerie instantanée.

En novembre 2005, Microsoft lance l’offre de services en ligne Windows Live, la nouvelle version de MSN.

En décembre 2005, les entreprises et les pouvoirs publics européens peuvent utiliser le nom de domaine européen « .eu » pour leurs sites Internet.

En 2006, Google fait l’acquisition de YouTube, une plateforme d’échange de vidéos. La même année, des milliers de sites Internet personnels, stockant des fichiers illégalement sur des serveurs tels que Rapidshare ou Megaupload, se sont créés. De plus, le site de petites annonces gratuites leboncoin.fr est lancé en France par Spir Communication (groupe Ouest-France) et le norvégien Schibsted. En 2012, il sera le deuxième site Internet le plus visité en France derrière Facebook.

En février 2006, il y a un accord entre Alcatel (équipement français) et Samsung (constructeur sud-coréen) sur l’interopérabilité, ainsi que sur le WiMax mobile et la technologie coréenne WiBro, deux technologies d’accès à Internet sans fil sur longue distance jusque-là incompatibles.

En août 2006, après un premier arrangement avec l’américain Yahoo!, eBay passe un nouvel accord avec Google : eBay confie à Google la régie publicitaire de son site hors États-Unis tandis que Google développe des services « click to call » utilisant le logiciel Skype (racheté par eBay en septembre 2005) mais aussi Google Talk. Le 1 août, la loi n°2006-961 (dite DADVSI) relative aux droits d'auteurs et aux droits voisins dans la société de l'information est adoptée. Elle transpose la directive européenne du 22 mai 2001 et adapte la législation de droit d’auteur au développement des techniques numériques. Elle élargit également le dépôt légal aux sites Internet afin d’archiver le Web.

En octobre 2006, 175 000 blogs sont créés chaque jour dans le monde. Le même mois, le moteur de recherche Google rachète le site Internet Youtube pour 1,65 milliard de dollars. De plus, le second moteur de recherche Microsoft fond Internet Explorer 7 (IE7) intégrant notamment la navigation avec onglets ou encore les flux RSS. La fondation Mozilla, elle, met en place la version 2.0 gratuite de Firefox.

En décembre 2006 selon Médiamétrie, la population d'internautes française a augmenté de 10 % en un an. En effet, près de 30 millions de Français se sont connectés à Internet dont 89,1 % à domicile en haut débit. De plus, le temps mensuel moyen passé sur le Web est de 22 heures et 17 minutes.

En 2007, Internet devance en France le téléphone (fixe ou mobile) pour les communications privées. La même année, il y a la signature d'un accord, entre le site français de partage de vidéos en ligne DailyMotion et l’américain Warner Music, portant sur la diffusion gratuite de la totalité des clips musicaux du catalogue du major contre une part des revenus publicitaires.

En mars 2007, l’opérateur français France Télécom lance son offre « fibre optique » d'accès à Internet en région parisienne avec un débit de 100 Mbits/s. Le même mois, le français DailyMotion, 2ème site mondial d'échange de vidéos derrière l'Américain YouTube, passe un accord avec Universal Music portant sur la diffusion des vidéomusqiues du groupe en contrepartie d’un partage des revenus publicitaires.

Le 29 juin 2007, c’est la sortie de l'iPhone. Il s’agit d’un téléphone intelligent (smartphone) développé par Apple, est commercialisé pour la première fois aux États-Unis. Il va faire d'Apple la première capitalisation boursière du monde en 5 ans.

En 2008, Twitter, le site d'échange en temps réel de minimessages (140 caractères maximum) à partir d'Internet ou d’un téléphone portable, comprend plus de 5 millions d’utilisateurs.

Le 11 juillet 2008, Apple met en ligne son service AppStore qui permet de télécharger des applications pour l’iPhone : il révolutionne ainsi la manière d'utiliser Internet, qui va désormais passer par un magasin d’applications et non plus quasi exclusivement par un moteur de recherche.

En septembre 2008 pour ses 10 ans, Google offre 10 millions de dollars aux cinq personnes qui proposeront les meilleures idées qui changeraient le monde.

En octobre 2008, a eu lieu la commercialisation du premier téléphone intelligent (smartphone) fonctionnant sous Android qui est le système d'exploitation développé par Google et mis gratuitement à disposition des constructeurs. Android mettre moins de 5 ans pour devenir le premier système d’exploitation pour smartphones, devant l’iPhone.

En 2009, il y a le lancement des réseaux 4G (4ème génération) qui permettront des débits de l'ordre de 5Mbps, contre 250Kbps par seconde pour la 3G (3ème génération), soit l’équivalent de l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) sur un mobile.

Le 31 janvier 2009, le numéro 1 mondial des moteurs de recherche Google subit une panne. Pendant 40 minutes, et suite à une erreur humaine, le site a fait barrage à toutes les requêtes en redirigeant les internautes vers une page d’erreur.

En mai 2009, Microsoft relance Live Search en le rebaptisant Bing. En effet, le moteur de recherche l’avait déjà lancé en 2004.

Le 11 mai 2011, le moteur de recherche Microsoft rachète le site de téléphonie en ligne Skype pour 8.5 milliards de dollars. Ainsi, il plante le premier moteur de recherche Google.

En 2012, la chute des ventes de musique est enrayée grâce au relais des ventes numériques en ligne qui explosent. La même année, Facebook fait l’acquisition d’Instagram, une plateforme d’échange de photos.

En 2013, Selon l'Idate (anciennement Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe), le monde comptera 128 millions d'abonnés à l'internet très haut débit, grâce à la prédominance de la fibre optique.

En juin 2013, le numéro 1 mondial des moteurs de recherche Google lance son projet Loon afin de permettre aux populations isolées de disposer d’une connexion à Internet avec un débit équivalent à celui de la 3G, Google lance quelques 30 ballons d’hélium équipés d’une antenne au Sud de la Nouvelle-Zélande. Ce lancement inaugure la réalisation du projet baptisé Loon (signifie ballon et « dingue » en anglais) de l’entreprise Google.

En juillet 2013, le Conseil d’État français autorise l’ARCEP (l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) à collecter des informations sur les relations entre les opérateurs télécoms et les fournisseurs de service du Net, afin de veiller au respect du principe de neutralité du Net.

En 2014, les applications de messagerie instantanée comme Snapchat ou WhatsApp, lancées en 2009, explosent et dépassent les SMS, parce qu’elles permettent de partager des photos ou des vidéos éphémères.

En janvier 2015, le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) lance un moteur de recherche permettant d’accéder aux films disponibles en VOD sur toutes les plateformes de téléchargement légal, à l’exception de Netflix et de iTunes, qui ne payent pas leurs impôts en France.

Le 21 septembre 2015, il y a la mise en ligne de la discussion publique du projet de loi, en France, « pour une République numérique ». Il s'agit de réformer la loi de confiance dans l’économie numérique de 2004. Le projet s’articule autour de quatre axes : le principe de neutralité du Net, l’ouverture des données (open data), la libre disposition de leurs données personnelles pour les usagers (notamment le droit à l’oubli sous conditions, pour les mineurs) et le droit pour tous à une connexion minimale.

En octobre 2015, Facebook et Eutelsat, 3ème opérateur mondial de satellites, ont conclu un accord de cinq ans (2016-2021), renouvelable, avec Spacecom, opérateur israélien de satellites afin d’offrir l’accès à Internet, à bas coûts, en Afrique, avec 2 ans d’avance sur le service OneWeb de Greg Wyler, qui forgea la notion d’Internet pour tous », et bien avant le projet Loon de Google.

Au travers de rachats, de fusions, et d’accords entre les grandes puissances d’Internet comme Google, Microsoft et Apple, le phénomène Internet s’est répandu dans le monde entier passant d’environ 1 million d’internautes en 2000 à près de 3,5 milliards aujourd’hui. Le marché d’Internet comprend actuellement environ 1 milliard de sites Web. De plus, la France compte aujourd’hui plus de 47 millions d’internautes. Son évolution est en partie due aux lancements et développements de programmes révolutionnaires des moteurs de recherche qui ont permis sa rapide mondialisation, avec un accès à haut débit pour tous partout dans le monde.